Symptômes de l'infertilité masculine

Dans la société d'aujourd'hui, il existe un problème de santé qui affecte tout le monde de la même manière, nous nous référons à l'infertilité. Définition de cette maladie, c'est lorsqu'un couple sexuellement actif a des relations sexuelles pendant plus d'un an sans utiliser de contraception et ne peut toujours pas concevoir.

Les problèmes masculins affectent 30 à 50 % au sein des couples, mais qu'est-ce qui cause l'infertilité chez les hommes ? Et comment peut-on l'identifier?

Il existe divers problèmes de santé et physiques associés à l'infertilité, mais dans 30 à 40 % des cas , Le problème est détecté dans les testicules, qui sont les gonades mâles qui produisent le sperme et les hormones sexuelles ou la testostérone, c'est-à-dire qu'elles sont les organes glandulaires les plus importants du système reproducteur masculin. Ces organes sont touchés dans de nombreux cas par des infections telles que les oreillons, des interventions chirurgicales, des processus et des blessures de chimiothérapie et de radiothérapie.

Nous avons également parmi les causes, des maladies ou des complications de santé héréditaires, qui peuvent entraîner une diminution ou une déficience de la production de spermatozoïdes. Le principal symptôme de l'infertilité est ne pas pouvoir concevoir malgré des relations sexuelles non protégées Par conséquent, une détection précoce et un traitement rapide sont essentiels.

Bien qu'il n'y ait pas de symptômes spécifiques, s'il y a des signes qui nous alertent sur cette maladie :

Perte de poils et changements de voix : Ces symptômes alertent généralement, bien que ce ne soit pas toujours le cas, que l'homme souffre d'une maladie appelée hypogonadisme, qui est un dysfonctionnement testiculaire qui affecte ou est lié à de faibles niveaux de testostérone et est lié à 9% des cas d'infertilité chez les hommes. .

Différents signes peuvent alerter sur l'hypogonadisme, parmi lesquels nous avons ; diminution de la masse et de la force musculaires, faiblesse des os, rides et pâleur de la peau, dysfonction érectile, perte de libido, diminution de la taille des testicules.

Varicocèle : C'est l'apparition de varices au niveau des testicules qui se traduit par la dilatation des veines du cordon spermatique. C'est une anomalie qui consiste en l'apparition de varices dans les veines qui drainent le sang vers les testicules. La varicocèle est responsable de 15,6% des cas d'infertilité chez les hommes.

Infections dans les organes sexuels des hommes : On parle notamment d'infections du système urinaire ou des organes reproducteurs où surviennent des symptômes tels que gonflement des testicules, douleur dans le scrotum et douleur à la miction.

Lorsque ces signes sont détectés, il est pratique de consulter un spécialiste afin que, grâce à des tests, un diagnostic précis et opportun puisse être posé afin d'éviter les complications. Pour faire un diagnostic efficace, l'histoire clinique, la santé, les habitudes sexuelles et un examen physique doivent être étudiés pour aider à déterminer les causes possibles du problème de reproduction.

Parmi ces examens ou tests, nous avons le analyse de sperme (spermiogramme ou spermatogramme).

L'analyse du sperme est le premier test à effectuer puisque c'est le sperme qui transporte le sperme en substances qui le nourrissent et le protègent.

Ce test est effectué à l'aide d'un échantillon de sperme obtenu par masturbation, bien que s'il n'est pas acceptable pour le patient pour des raisons culturelles ou religieuses, le médecin fournira un préservatif stérilisé pour obtenir l'échantillon lors de rapports sexuels.

Le spermogramme fournit des informations précieuses et très précises sur la qualité du sperme, la quantité et la qualité du sperme. Pour cela, ce test mesure : combien de sperme produit (volume), nombre total de spermatozoïdes (nombre total), nombre de spermatozoïdes par millilitre de sperme (concentration), pourcentage de spermatozoïdes en mouvement (motilité), pourcentage de spermatozoïdes qui ont ou n'ont pas la forme correcte (morphologie).

infertilidad masculina

L'échantillon doit être examiné dans l'heure qui suit le prélèvement, normalement il est examiné dans le cabinet du médecin. En général, une visite pour l'examen est demandée à deux reprises, car l'échantillon d'un même patient à deux moments différents peut être différent à bien des égards, de plus, le prélèvement ou le prélèvement de deux échantillons permet d'obtenir plus facilement et plus fiablement un test, un résultat précis.

Si un résultat anormal est observé à l'examen, les niveaux d'hormones et de reproduction sont évalués car il existe des substances chimiques qui contrôlent la production de sperme. Ces produits chimiques appelés hormones influencent directement l'intérêt sexuel et la capacité d'avoir des rapports sexuels normaux et continus.

que es la subrogacion uterina

Deux hormones importantes pour la reproduction sont folicostimulant (FSH) et testostérone (T) . Le médecin traitant utilise des tests sanguins pour déterminer si la capacité adéquate de ces hormones est possédée, en plus de cela et, le cas échéant, les niveaux d'autres hormones telles que la lutéinisation (LH), l'estradiol et la prolactine ou la thyroïde.

Il est important de noter qu'aucun test de sperme ne peut prédire 100% de fertilité, en dehors du spermogramme il existe plusieurs tests qui sont effectués en fonction du couple traité.

Chez CELAGEM, nous sommes prêts à réaliser votre rêve

Nous sommes spécialisés dans la résolution des problèmes de fertilité, la Fécondation In vitro ou la reproduction assistée. Nous voulons vous montrer certains de nos traitements pour lesquels votre premier rendez-vous est totalement gratuit.

DEMANDER UN RENDEZ-VOUS

DIAGNOSTIC EN LIGNE

Symptômes de l'infertilité masculine